L’assurance chômage européenne : Vers une Europe plus européenne

« Europe’s Economic and Monetary Union (EMU) today is like a house that was built over decades but only partially finished. When the storm hit, its walls and roof had to be stabilised quickly. It is now high time to reinforce its foundations and turn it into what EMU was meant to be: a place of prosperity based on balanced economic growth and price stability, a competitive social market economy, aiming at full employment and social progress. To achieve this, we will need to take further steps to complete EMU. »

Extract from the Five Presidents’ Report by Juncker et al. (2015), p.4

Il semble évident que les crises économiques qu’accuse l’Europe depuis la fin des années 2000 ont considérablement altéré l’idée selon laquelle l’UEM serait une zone de croissance et de protection des individus qui la composent. Partout les tentations protectionnistes ressurgissent, et la question de la survie de la zone Euro est plus ou moins avancée. Il semble que le modèle proposé par Maastricht ne convienne plus, car ce dernier souffre de nombreuses faiblesses, notamment en accentuant les déficits et en créant un biais déflationniste (Pasimeni, 2015).   Lire la suite

Publicités

Sortie d’un livre intéressant

Voici un livre que je conseille à tous ceux souhaitant avoir quelques éléments de compréhension sur la politique européenne. Ce manuel balaie largement les questions économiques européennes : les politiques conjoncturelles, structurelles, territoriales et de développement. Cet ouvrage s’adresse à tous, et se caractérise par une réelle volonté de vulgarisation. Avec ma collègue Isabelle Terraz, nous avons rédigé la partie relative à la politique de l’emploi, je ne peux que vous conseiller de la lire et bien entendu, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires…Livre_Page_2

Les pays du Sud de l’Europe doivent-ils quitter la Zone Euro ?

Depuis la crise des dettes souveraines en Europe, nombreux sont ceux ayant avancé l’idée selon laquelle certains pays de la zone Euro devraient quitter cette dernière. Evidemment, on pense essentiellement aux pays du sud de l’Europe, et souvent l’argument en faveur d’un tel départ serait même louable pour les pays évincés. En effet, ces derniers auraient ainsi l’opportunité de reprendre leur monnaie, et ainsi le contrôle de leur politique monétaire. Ils pourraient in fine retrouver une compétitivité externe via une dévaluation, la croissance et l’emploi seraient par conséquent de retour. Bref, ces pays auraient tout à gagner à sortir de la zone Euro. Lire la suite