Mme Le Pen, vous ne taxez pas l’Etranger, mais le pauvre Français…

Bon, soyons clairs, je n’aime pas le programme de Mme Le Pen, ni le personnage. Mais il me semble évident que l’on ne peut critiquer les idées de Mme Le Pen sur le seul fait que ce soit le FN qui en fasse l’annonce. Il est nécessaire d’analyser ces idées, de les approuver ou les combattre, mais en exerçant un travail analytique (mais soyons simples) et non pas en stipulant simplement que l’idée est mauvaise puisque cette dernière émane du FN. Si l’on doit résumer le programme de Mme Le Pen, il s’agit tout bonnement (ou très bêtement) de faire croire que les pauvres, les chômeurs, les exclus, etc. vont s’enrichir par le protectionnisme, c’est-a-dire en rendant « l’étranger » plus cher…

Sauvons les pauvres, rendons l’Etranger plus cher !

Mme Le Pen dit défendre les intérêts des plus pauvres, au détriment des riches rentiers, elle fera en sorte que le pouvoir d’achat des moins aisés sera amélioré, en gros, que les pauvres vont pouvoir enfin s’enrichir. Pour y parvenir, de nombreuses mesures sont proposées, nous n’allons pas toutes les détailler bien entendu, mais l’on va se focaliser sur deux d’entre elles, qui sont sans doute celles qui paraissent les plus simples à comprendre et les plus évidentes aux yeux des Français adhérents au programme du FN:

  • Taxer les travailleurs étrangers

L’idée est simple : il n’y a pas assez de travail en France, les Etrangers sont donc un problème pour les travailleurs français. Ainsi, pour éviter que le travail ne soit donné à un étranger, il suffit simplement de mettre en place une taxe sur l’embauche d’un étranger. Ainsi, l’employeur qui a pour objectif de faire un maximum de profit, préfèrera embaucher un travailleur français qui lui coûtera moins cher. Le problème du chômage est résolu !

  •  Taxer les importations

Un autre point très embêtant est que certains produits étrangers coûtent moins chers que si l’on fabrique ces produits en France. Comment résoudre ce problème selon Mme Le Pen ? Essayer d’être moins chers que les voisins ? Fabriquer des produits de meilleures qualités de sorte que même s’ils sont plus chers, ils seront très demandés ? Finalement, non, il existe une mesure bien plus simple : rendons les produits étrangers plus chers en mettant une taxe à l’importation. Ainsi, on achètera FRANÇAIS !!! Bah oui évidemment, pourquoi personne n’y a pensé plus tôt????

Taxer les produits étrangers me coutera cher ? Bah oui !!!!

La solution consistant à rendre l’étranger plus cher pour favoriser les produits nationaux a été, est, et sera toujours une solution complètement débile. Pour quelle raison ? Au final, le produit coûte plus cher, point !!!!

Commençons par la taxation des importations. Alors les choses sont simples, il y a deux possibilités :

  • Le bien est fabriqué en France.

Imaginons que la France soit en mesure de fabriquer le bien en question, mais que pour l’instant, elle ne le produise pas (ou elle en produise très peu par rapport à l’étranger), car ce bien est moins coûteux lorsqu’il est fabriqué à l’étranger, et que les Français achètent ce bien en fonction du prix. Prenons l’exemple d’un meuble en bois. Si ce dernier est fabriqué en Indonésie, ce meuble est vendu au consommateur 80€. Si on le fabrique en France, il est vendu 100€. On pourrait alors concevoir de mettre une taxe de 30€ sur le meuble indonésien, et donc, ce dernier deviendrait plus cher que le meuble français. Ha oui, le Français achètera donc bien un meuble fabriqué en France, mais son meuble, il le paiera 100€…donc plus cher !!! Au final, une personne au revenu faible qui pouvait peut-être acheter ce meuble à 80€, elle ne le pourra peut-être plus lorsque ce dernier sera à 100€.

  • Le bien n’est pas fabriqué en France

Le constat est ici encore plus rapide. S’il n’est pas possible de fabriquer le bien en France (par exemple, nous ne disposons pas des compétences nécessaires à la production du bien, des matières premières etc.), le fait de taxer le produit se répercute directement sur le portefeuille du consommateur. En clair, si l’on reprend l’exemple précédent, le meuble sera vendu plus cher, puisque s’ajoute au prix, la fameuse taxe à l’importation, donc 110€. Je ne suis pas sûr que cela favorise les citoyens qui ont le plus de difficultés financières.

Taxer les travailleurs étrangers me coutera cher ? Bah oui aussi !!!!

Bon, les plus pauvres se passeront de meubles…Néanmoins, l’on peut rester dans la joie et la bonne humeur, car il y aura du travail pour tout le monde, puisque les Etrangers ne pourront plus prendre la part du gâteau « emploi » qu’ils voleraient aux Français. Là encore, il y a plusieurs possibilités, qui ne sont pas très favorables pour les plus pauvres. Il existe des emplois en France, qui sont actuellement occupés par des Etrangers, notamment du fait que ces emplois ne sont pas toujours acceptés par les Français. On peut penser évidemment aux emplois peu qualifiés (femmes de ménage, aides à domicile, vendeurs de spécialités alimentaires étrangères, etc.). On peut aussi penser à certains emplois très qualifiés où la France ne dispose pas toujours de la compétence nécessaire (informaticiens-concepteurs de logiciels, d’applications mobiles, de très bons managers étrangers…). Pour ces emplois, qu’apporterait la taxation des travailleurs étrangers ?

  • Un emploi qui peut demeurer vacant

Dans le cas où l’employeur a un besoin d’emploi, et que ce dernier est refusé par le travailleurs français, il pourrait alors se dire que cet emploi lui coûterait trop cher s’il emploie un étranger du fait de cette fameuse taxe. L’employeur serait alors contraint d’attendre un certains temps, et espérer qu’un Français accepte enfin cet emploi. Mais durant tout ce temps d’attente, on ne produirait rien…Dommage. On renonce à créer de la richesse, dont les moins riches profiteraient d’une partie plus ou moins importante.

  • Un emploi qui coutera plus cher

Dans le cas où l’employeur ne souhaite pas attendre qu’un Français accepte enfin l’emploi, il pourra alors décider d’embaucher un étranger. Ce dernier lui coutera plus cher (de 10% pour Mme Le Pen). Bien entendu, cette hausse du coût se répercutera sur le prix de vente du produit. Une autre solution consisterait à augmenter le salaire pour attirer un travailleur français, mais là aussi, cela se répercutera sur le prix. Les moins riches auront peut-être (sûrement) quelques difficultés à payer ce supplément. Pas grave, ils se passeront de l’aide à domicile…

Mme Le Pen, vous taxez les pauvres…

Ce qui est très étrange dans ce programme, c’est que ce sont les électeurs de Mme Le Pen qui vont faire les frais de sa politique. En effet, les sondages montrent que les classes sociales les plus défavorisées constituent le vivier du Front Nationale. Mais ce sont ces classes qui vont finalement payer l’inefficacité du programme. Lorsque qu’un produit coutera 10€ plus cher, suite à la mise en place d’une taxe (importations, travailleurs étrangers), ces 10€ seront bien plus difficiles à être payés pour celui vivant d’un SMIC que pour une personne gagnant 5000€/mois. En ce sens, Mme Le Pen accentue fortement les inégalités, et fait payer l’inefficacité productive en France par une taxe sur les classes populaires françaises, et non sur l’étranger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s